Relance du tourisme en Guadeloupe
Ou comment luter contre la crise.

En cette période de crise économique, les professionnels du tourisme doivent redonner confiance aux tours opérateurs, au grand public pour redynamiser la destination Guadeloupe qui avait eu son image bien ternie suite aux grèves de début d’année.

Le salon professionnel annuel du tourisme qui se tient actuellement à Paris va permettre aux professionnels des Antilles, compagnies aériennes, offices du tourisme, chaînes hôtelières de vanter la destination Guadeloupe, qui quoiqu’on dise est paradisiaque.

A compter du 25/09/2009, le Comité du tourisme de Guadeloupe lance une grande campagne de communication d’environ un million d’euros.
Jusqu’au 4 Décembre, l’opération de promotion des Iles de la Guadeloupe aura comme support Internet, la presse, la télévison ainsi que les affichages urbains pour booster les ventes dés cet hiver.
Des prix très attractifs vont être appliqués aux voyageurs pour dynamiser la destination, ainsi l’aller-retour Pointe à pitre- Paris sera accessible à partir de 427.00 euros avec le partenariat de la compagnie Air caraïbes.

Le Comité de Tourisme des Iles de Guadeloupe à demandé une aide à l’état et le directeur Thierry Gargar rencontrera Marie-Luce Penchard, secrétaire d’état à l’Outre mer.
Dans cette dynamique, il faut noter que l’hôtel le Manganao, en grève depuis 8 mois a trouvé un repreneur « BULDINVEST » et ouvrira ses portes dés le 24 d’Octobre.
L’ancien propriétaire « Nouvelles frontières » garantit 70% de remplissage soit 132 000 nuitées à un prix discount, 66 euros au lieu des 84 euros avant la grève. 124 permanents et une quarantaine d’extras vont retrouver le chemin de la normale dés le 1 octobre.

Alors profitez de toutes ces promotions pour vous planifier un petit voyage au paradis à prix discount.
Même dans la location de voiture vous avez des plans, Idéal Car vous fait profiter de tarifs très compétitifs.

Article publié en Octobre 2009.



Vous appréciez cette page ?
Vous aimez notre site ?

Faites le savoir ! ;-)