Lutter contre la somnolence au volant est d’une importance capitale pour conduire sans encombre. Il faut savoir que la somnolence est devenue un véritable fléau en causant 25% des accidents mortels sur autoroutes, soit 1 accident mortel sur 4. Comment ne pas dormir au volant ? Voici quelques conseils qui peuvent sauver des vies.

Ne pas conduire quand on est fatigué

La plupart du temps, la fatigue est à l’origine de la somnolence, que l’on soit au volant ou non, d’ailleurs. Ainsi, pour ne pas dormir au volant, il est préférable de se reposer suffisamment avant de prendre la route et d’éviter l’accumulation de manque de sommeil. Si la veille ou les derniers jours avant la conduite, ont été marquées par de longues soirées et des nuits blanches, il vaut mieux laisser le volant à quelqu’un qui ne risque pas d’avoir ce qu’on appelle la « dette de sommeil ».

somnolence au volant

Alcool et volant ne font pas bon ménage

Ne pas conduire après avoir bu de l’alcool, même modérément, fait aussi partie des précautions pour  lutter contre la somnolence au volant. Même à faible dose, l’alcool favorise en effet une certaine torpeur, surtout si la route est monotone et que l’ambiance générale de l’habitacle favorise l’endormissement (ex : habitacle silencieux) Et bien entendu, la conduite est illégale quand on est carrément en état d’ébriété.

Ne pas conduire pendant la digestion

Vous n’êtes certainement pas sans connaître le fameux coup de barre après un repas copieux. Cet état est tout à fait normal parce que le corps produit beaucoup d’insuline d’un coup pour éliminer les glucides qui arrivent en grande quantité dans le sang. Et ce taux élevé d’insuline provoque naturellement une certaine envie de dormir. Ainsi, après un grand repas de famille, il est préférable d’attendre que le pic d’insuline du début de digestion passe avant de prendre la route.

Faire régulièrement des pauses

Faire régulièrement des pauses permet aussi de ne pas dormir au volant. Une pause de 10 à 20 min est conseillée toutes les 2h, mais il ne faut pas attendre ce délai en cas de signes de fatigue :

  • Bâillements répétés
  • Clignements des yeux
  • Lourdeurs des paupières
  • Déconcentration ou absence de quelques secondes

Attention, lutter contre le sommeil au volant ne concerne pas uniquement les conduites sur route et sur de longues distances. 54% des accidents mortels causés par la somnolence ont lieu en ville et 85% d’entre eux surviennent sur un trajet court. Il convient donc de tenir compte de toutes ces précautions à chaque fois qu’on prend le volant.

En Guadeloupe, la circulation n’est pas comparable à celle des autoroutes de la Métropole. Cependant, la vigilance est de rigueur, malgré tout. Ceux qui veulent conduire doivent donc s’assurer d’en avoir les capacités en gérant bien la fatigue des excursions et des soirées. Il est également possible de louer une voiture avec chauffeur en Guadeloupe pour être certain de profiter pleinement du séjour, sans se priver juste « à cause » de la conduite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*