Se trouvant dans l’Océan Atlantique, dans l’arc des Petites Antilles, les îles de la Petite Terre en Guadeloupe sont inhabitées. Elles ont été déclarées réserve naturelle marine et terrestre en 1998 et abritent le sanctuaire d’une faune et d’une flore très riches. Ce petit archipel est composé de deux îles : Terre-de-Haut et Terre-de-Bas. La première est inaccessible tandis qu’on peut explorer la seconde pour découvrir sa grande richesse naturelle. Y faire une petite excursion est fortement recommandé lors d’un séjour en Guadeloupe.

Ce qu’il y a à voir aux îles de la Petite Terre en Guadeloupe

La découverte sur Terre-de-Bas, l’îlet de la Petite Terre qui est accessible aux visiteurs, se fait selon un dispositif très réglementé. Un sentier pédagogique y a été mis en place et tous les visiteurs doivent le suivre.

petite terre guadeloupe

La visite donne alors accès à l’espace naturel de pointe de quelques espèces de tortues marines. D’une surface totale de 990ha, la réserve abrite également la plus importante population d’iguanes des Petites Antilles avec 9 500 spécimens. Environ 150 types d’oiseaux (des sédentaires et des oiseaux migrateurs) y trouvent également refuge. La Terre-de-Bas abrite aussi un phare qui a été transformé en musée de la faune et de la flore.

D’autre part, il est impossible de visiter Terre-de-Haut dont l’accès est strictement réservé aux scientifiques et aux gardiens de la réserve.

Ce qu’il y a à faire aux îles de Petite Terre en Guadeloupe

Le lagon est l’un des principaux atouts des îles de Petite-Terre parce qu’il offre un spot de premier choix pour les amoureux de plongée et de snorkelling. Plonger au cœur de cet aquarium naturel grandeur nature est tout simplement époustouflant.. Vous serez plus que ravi de tomber nez à nez avec des tortues, des raies, des requins citrons ou encore des barracudas.  En plus de profiter pleinement du moment, ramenez des souvenirs en prenant quelques photos

Bien entendu, une attitude responsable est de rigueur. L’utilisation d’un appareil photo aquatique ne pose pas de problème. Toutefois, il convient d’observer les espèces sous marines et de les photographier dans un respect absolu, sans les attraper et sans les brusquer.

Évidemment, en plus de la plongée, cette fameuse Petite Terre de Guadeloupe est également très propice au farniente, que ce soit sur ses plages de sable blanc ou au large, à bord d’un catamaran.

Quelques infos pratiques

Une traversée en mer est prévue pour se rendre à Petite-Terre en Guadeloupe. La mer peut être agitée, surtout durant la saison des pluies (entre décembre et avril) D’ailleurs, les bateaux rapides qui assurent la traversée ne transportent pas de femmes enceintes ou d’enfants en bas âge. La location de catamaran est plus recommandée si vous y allez en famille. Attention, le nombre de bateaux commerciaux qui naviguent dans qui transportent des personnes dans cette zone est limité par un arrêté préfectoral. Informez-vous sur ce point avant de vous y rendre.

Par ailleurs, une location de voiture peut être très pratique lors d’un séjour en Guadeloupe. Vous pourrez alors vous déplacer à votre guise sur la terre ferme. Après une journée de balade en mer et une excursion sur les îles de Petite-Terre, vous pourrez immédiatement reprendre la route en direction de votre hôtel sans devoir attendre le bus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*