La tortue en Guadeloupe fait partie des intérêts naturels de l’Île Papillon. Beaucoup de voyageurs émettent alors le souhait d’approcher des tortues lors de leur séjour pour les observer et pour nager avec elles. Quelles sont les espèces de tortues présentes en Guadeloupe ? Comment les observer ou nager avec elles, sans les gêner dans leur milieu naturel. Voici quelques informations à savoir pour visiter la Guadeloupe.

Les espèces de tortues présentes en Guadeloupe

Toutes les espèces de tortues marines présentes dans les eaux de Guadeloupe sont en voie d’extinction et donc, protégées. Elles sont présentes essentiellement sur les plages bordées par l’Atlantique où le large abrite peu d’obstacles. Il y a en effet moins de barrières de corail par rapport à la mer des Caraïbes.

tortue guadeloupe Quoi qu’il en soit, votre projet d’observer une tortue en Guadeloupe peut aboutir à un tête-à-tête avec trois espèces différentes :

  • La tortue luth
  • La tortue imbriquée
  • La tortue verte

Avec un peu de chance, vous pourrez même observer des tortues Olivâtre et des tortues Caouanne. Elles sont moins répandues que les trois précédentes.

Où nager avec des tortues en Guadeloupe ?

Pour repérer les tortues, il faut faire de la plongée sur les lieux mentionnés ci-dessous et regarder au fond de l’eau.

La plage de Malendure

La plage de Malendure est la plus connue pour espérer rencontrer une tortue en Guadeloupe. D’ailleurs, vous n’en rencontrerez pas qu’une seule en période de ponte. La plage de Malendure se trouve en réalité dans la zone de la Réserve Cousteau. D’ailleurs, nager avec les tortues marines fait partie des activités phares de la réserve. Les tortues vertes nagent facilement entre les bateaux tandis que les tortues imbriquées trouvent refuge plutôt vers le long de la côte.

Bouillante

Les plages de la commune de Bouillante font aussi partie des zones d’habitat des tortues marines sur l’île Papillon. Ainsi, une belle rencontre avec une tortue en Guadeloupe est possible sur les plages de Machette, d’Anse à Sable ou encore des Galets Rouges.

Petite Terre

L’île de Petite Terre est également réputée pour abriter des tortues vertes à l’état sauvage. Outre le côté paradisiaque des lieux, si vous faites de la plongée (snorkeling), tortues, raies (etc.) seront accessibles… ainsi qu’en février, mars, des bébés requin citron (à l’abri dans les coraux). Sur Petite Terre, une zone est même réservée aux tortues où l’interdiction de nager est en vigueur.

Quand observer des tortues en Guadeloupe ?

La possibilité de voir une tortue en Guadeloupe durant la période de ponte dépend principalement de l’espèce. La tortue luth privilégie par exemple les plages dont la profondeur du sable est importante afin d’enfouir ses œufs en grande profondeur. Elle les protège ainsi des prédateurs et elle est visible en Guadeloupe essentiellement de mars à juillet.

La tortue imbriquée, quant à elle, pond sur les plages peu spacieuses et dotées d’une forte végétation. Étant relativement agile, elle se débrouille sur tout type de sol (sable brut ou fin, galet) Elle est visible d’avril à octobre, sa saison de ponte.

Concernant la tortue verte, vous pourrez l’observer de juillet à octobre sur des plages dont le sable est très profond et qui offrent des abris sous une végétation dense.

Quel comportement adopter avec les tortues ?

Si la tortue nage en mer, restez à 10 mètres d’elle afin de la laisser tranquille. Elle est certainement en train de se nourrir dans les herbiers donc ne la stressez pas pour qu’elle fuit et ainsi, qu’elle ne se nourrisse pas.

Il ne faut surtout pas la toucher pour ne pas lui transmettre des bactéries qui peuvent être mortelle pour elle. Une tortue sauvage n’est pas un animal de compagnie et toucher une tortue quand on est à plus de 10 mètres, c’est impossible.

Si vous voyez une tortue sur la plage, c’est sûrement qu’elle a (ou va) pondre des œufs. Ces animaux sont protégés et voie d’extinction donc, laissez-la.

Si par chance, vous trouvez un nid avec des œufs, ne toucher à rien et faites un chemin fluide (sans obstacle) entre le nid et la mer. Autre conseil, indiquez de manière discrète (pour ne pas attirer les humains) mais visible (pour être vu une fois proche) qu’il y a un nid et ainsi avertir ceux qui s’approchent.

Quels sont les risques si je ne respecte pas la protection des tortues ?

Les peines encourues en cas de non-respect de cette réglementation sont de 15 000 € d’amende et un an d’emprisonnement (Art. L 415-3 du Code de l’Environnement).

Conclusion sur les tortues en Guadeloupe

Envie de combiner l’observation de tortue en Guadeloupe avec d’autres activités ?  Louez une voiture pour vous déplacer à votre guise et à votre rythme. Et adoptez systématiquement une attitude respectueuse si vous avez la chance de nager avec une tortue en Guadeloupe. Évoluez très lentement pour ne pas les effrayer. Notez aussi qu’il s’agit d’espèces en voie d’extinction.

 

Faire un devis pour louer votre voiture en Guadeloupe

 

L’Equipe Idéal Car