Que vous ayez posé vos valises sur l’île à la saison des pluies ou que vous soyez pris sous la malédiction d’une météo peu clémente, visiter la Guadeloupe par mauvais temps est loin d’être ennuyeux.

Les avantages de la saison des pluies en Guadeloupe

En Guadeloupe, de juin à novembre, c’est la saison des pluies ou l’hivernage. Visiter la Guadeloupe à la saison basse est très avantageux financièrement et les îles sont plus calmes. Mais c’est surtout la saison préférée des amateurs de verdure : les fruits (goyaves, mangues et avocats notamment) et les fleurs, nourries par les pluies et la chaleur ambiante, grandissent à une vitesse impressionnante. Il serait dommage de se priver de ce spectacle luxuriant.

Visiter la Guadeloupe sous la pluie

La Guadeloupe est bien plus qu’une simple destination ensoleillée. Et s’il fallait une bonne averse pour vous en convaincre, vous ne serez pas déçu : l’île regorge de trésors culturels, gastronomiques et architecturaux.

que faire en guadeloupe par mauvais temps

Illuminer ses journées d’art et de culture

Aller au musée était peut-être la dernière chose que vous aviez prévu de faire à Gwada. Pourtant l’île en compte plus de 20, pour les amateurs d’art, d’histoire et de culture créole.

À Pointe-à-Pitre, vous pourrez visiter à l’abri de la pluie :

  • le Mémorial Acte (mémoire de la traite et de l’esclavage)
  • le musée Schœlcher
  • le musée Saint-John Perse
  • l’aquarium de Guadeloupe
  • la Cathédrale

Toujours sur Grande-Terre :

  • le jardin de Courcelle (la pépinière est abritée) entre Saint Anne et Saint François
  • le musée des Beaux-Arts de Saint-François (art et patrimoine)
  • le musée des Costumes et Traditions du Gosier
  • le Fort Fleur d’épée à Gosier
  • le musée Edgar Clerc au Moule
  • le temple de Changy (lieu de culte hindou) à Capesterre Belle-Eau

Sur Basse-Terre, vous pourrez visiter par temps pluvieux :

  • le musée du rhum à Sainte-Rose (maquettes de voiliers, traditions guadeloupéennes, collection d’insectes)
  • le musée du coquillage à Pointe-Noire
  • musée Gerty-Archimède à Basse-Terre
  • le Fort Louis Delgrès à Basse-Terre
  • le musée de la photographie à Gourbeyre
  • l’observatoire volcanologique de Gourbeyre
  • le centre de Broderie et des arts textiles à Vieux-Fort
  • le jardin botanique

La Guadeloupe est également peuplée d’artisans : partez à la recherche des sculpteurs et des peintres antillais. Ils ouvrent volontiers leurs ateliers aux visiteurs.

Mettre du soleil dans son assiette

Les plus gourmands seront tentés par un tour gastronomique de la Guadeloupe : distilleries, producteurs et marchés. Et dans ce domaine, les musées sont également au rendez-vous :

  • la maison du cacao à Pointe-Noire
  • la maison de la banane à Trois Rivières
  • la maison de la noix de coco à Saint François
  • le pays de la canne à sucre à Port Louis (Beauport)
  • le musée du café à Vieux-Habitants

Entre deux séances de dégustations de ti punch et planteurs, attardez-vous dans les meilleurs restaurants de l’île. Dégustez une langouste grillée avant d’aller faire des courses au marché couvert de Basse Terre, à Vieux Fort.

C’est encore meilleur quand c’est mouillé

Si vous tenez absolument à rester sous la pluie, et surtout si ce sont de simples averses, un certain nombre d’activités d’extérieur sont encore plus savoureuses sous les gouttes.

La plongée sous-marine, par exemple, peut-être pratiquée par temps pluvieux. Et la baignade en générale n’est pas désagréable quand il pleut : la température reste située aux alentours de 27°C. Si la baignade en mer n’est pas dangereuse (évitez tout de même les cyclones), la baignade en rivière sous la pluie se pratique avec prudence : les fortes précipitations font gonfler les cours d’eau qui peuvent très vite se transformer en torrents violents.

Les inconditionnels de la baignade seront séduits par les bains naturels d’eau chaude, vers Bouillante ou au Lamentin. Et les plus frileux pourront observer les fonds marins sans mettre les pieds dans l’eau, à bord du bateau à fond de verre, à Malendure.

Se déplacer : une astuce pour éviter la pluie

Le meilleur moyen d’éviter d’être mouillé, c’est la mobilité. Les averses sont parfois très localisées et il est indispensable de bouger pour les éviter : il est courant qu’il ne pleuve pas dans la commune voisine alors que vous êtes sous des pluies torrentielles. Si vous disposez d’une voiture de location, vous pourrez vous déplacer, visiter la forêt tropicale, rejoindre les plages et chercher les bonnes baignades sans être immobilisé par les pluies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*