Le rhum fait partie intégrante de la culture profonde de la Guadeloupe et les distilleries sont les vestiges authentiques qui retracent cette facette de l’histoire de l’île. De nombreuses distilleries ont fermé depuis des années, mais certaines sont toujours en activité. Visiter ces distilleries en Guadeloupe est fortement recommandé pour plonger au cœur des plantations de canne et de la fabrication du rhum.

La distillerie Séverin, en activité depuis 1928

distilleries guadeloupe
La distillerie Séverin se trouve à Sainte-Rose, au pied de la montagne située dans la partie nord de Basse-Terre. Fondée en 1928 par un certain Henry M., le domaine appartient désormais à José Pirbakas, un Antillais planteur de canne à sucre. C’est d’ailleurs le premier Antillais à devenir propriétaire d’une distillerie en Guadeloupe. La distillerie Séverin produit des rhums blancs, des rhums ambrés et vieux ainsi que des punchs.

Comme lors de toute autre visite de distilleries de Guadeloupe, celle-ci donne accès à plusieurs découvertes :

  • Une authentique habitation guadeloupéenne
  • Une cave à rhum (avec dégustation)
  • Des champs de canne
  • Un panorama sur la campagne voisine
  • Un jardin créole

D’une durée moyenne de 30 à 35 minutes, la visite peut se faire à pied ou à bord d’un petit train spécialement aménagé pour les visiteurs.

La distillerie Poisson, productrice du rhum Père-Labat

Vous entendrez beaucoup parler du rhum Père-Labat au moment d’organiser votre visite de distilleries en Guadeloupe. Bien que la production de ce rhum se limite à 300.000 litres par an, la distillerie Poisson qui le produit fait partie des étapes incontournables d’un tel circuit. Située entre Grand Bourg et Saint-Louis, cette distillerie de Marie-Galante promet un véritable retour aux sources.

Pour la petite histoire, le domaine a été fondé en 1860 par la famille Poisson en tant que sucrerie. Il est devenu distillerie en 1916, à son rachat par Édouard Rameau. Le nom de Père Labat (donné au rhum produit dans cette distillerie) a été inspiré de celui d’un missionnaire Français qui vivait sur l’île au 17ème siècle.

Concernant la visite, vous aurez accès aux matériels authentiques utilisés dans l’ancien temps, notamment l’alambic et la machine à vapeur mis en place au moment du lancement de la distillerie par Édouard Rameau. D’ailleurs, malgré quelques rénovations indispensables réalisées par ceux qui ont repris le domaine, cette distillerie reste un authentique patrimoine culturel.

Conclusion sur les distilleries en Guadeloupe

Bien entendu, les établissements cités ici ne sont qu’une infime partie des distilleries en Guadeloupe à découvrir. Vous pourrez en choisir d’autres pour les inclure dans votre itinéraire. N’hésitez pas à consulter les avis d’autres voyageurs pour trouver les domaines les plus intéressants.

Des siècles d’histoire et de traditions vous seront contés lors d’une visite de distilleries en Guadeloupe. Bien entendu, les dégustations de rhum seront au programme. Vous découvrirez alors pourquoi le rhum fait partie intégrante de l’histoire et de la culture guadeloupéenne. En effet, le rhum guadeloupéen a une saveur bien spécifique. À boire avec modération évidemment, surtout si vous conduisez votre voiture de location.

Louez votre voiture en Guadeloupe

L’Equipe Idéal Car

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*